Paroles de Chansons : C Jérôme – La ballade de Mary James

La ballade de Mary James – C. Jerôme

Monsieur James épousait il y a quelques années
Une fille super balancée
Elle aimait s’ faire aimer, tout l’ monde en profitait
C’était pas tellement compliqué
Monsieur James, pas jaloux, la couvrait de bijoux
Il ne voyait rien du tout
Mais un jour en douceur, elle a filé ailleurs
Pour les beaux yeux d’un acteur

Et Monsieur James pleurait pour Mary James
Pour Mary James
Pour Mary James
Tournait, tournait, tournait, tournait dans sa tête le visage de Mary James
De Mary James

Et dans ses rêves un peu fous
Un peu flous

Monsieur James, toutes les nuits, buvait trop de whisky
Et bien trop de bloody mary
Il chantait des vieux blues en cherchant son épouse
Qu’était partie faire un grand tour
Monsieur James, dans les rues, criait comme un perdu :
Est-ce que vous n’ l’auriez pas vue ?
Toute la ville avec lui cherchait la belle Mary
C’était la femme de sa vie

Et Monsieur James pleurait pour Mary James
Pour Mary James
Pour Mary James

Tournait, tournait, tournait, tournait dans sa tête le visage de Mary James
De Mary James
De Mary James

(ad lib)
De Mary James