Paroles de Chansons : Jul – Sous terre

Sous terre – Jul

J’ai repris d’l’inspi, là j’reviens comme un tank
À Marseille, tu tiens pas deux jours si tu poupou tout un gang
Hijo de puta, tu m’dégoûtes, me dis pas merci comme Frank
J’connais des gens ils sont chargés comme si ils allaient s’faire une banque
Matriculé 2B, j’ai d’la famille dans l’2A
J’ai des potos ils ont fait des conneries ils sont cachés au de-ble
J’dis merci a celle qui m’a élevé
T’es Cell, moi j’suis Sangoku, gros j’vais t’soulever
J’suis sous la lune, j’pense à toi fils de chien
J’me fais des hallus, j’vois ta joue sous ma lame
De nos jours, les femmes sont malines
Elles te disent:
« J’suis dans mon lit, mon bébé »
Et dehors en traître elles se baladent
J’souhaite de faire le pain a ceux qui guettaient à l’étage
En traître ils m’souhaitent la mort, j’connais leurs vrais visages
Nous on a connu la galère, demande au H
Quand tu as un peu d’soleil il pleut des BDH
À l’aise dans le game et j’mets la gomme
Pas de came, j’sors un album, j’nique tout j’fais même pas de comm et je ricane
J’lève le Beverly, y’a vla les bavures policières, ici c’est pas les flics de Beverly, c’est sûre mon père
J’suis le terter, ils parlent encore de moi ? J’vais les faire taire
Vingt projets dans les dents, j’suis encore dedans, j’rappe comme si j’étais à terre, sous terre, par terre-terre, hein?
Nous on vient d’Marseille, comme Didier Raoult
On vient mettre l’ambiance parce que ce soir le DJ il est out
T’as fait l’pilote toute la journée, qu’est-ce que j’me suis marré
S’ta passé un T-Max, t’arrivais pas a l’démarrer
J’arrive comme un raz-de-marée, j’ai mon signe comme la Mara
J’apparais, j’disparais, j’reste pas longtemps dans les parages
Ça esquive le barages pour pas aller en maison d’arrêt
Le terre elle tourne par rond, mais moi j’suis resté carré
Bolide il fait du bruit, j’leur ai fait peur quand j’me suis garé
Et frérot j’ai mes raisons, si du quartier j’me suis barré
J’fume que des pétards, moi, jamais pétée une cigarette
Toujours à l’affût comme un charcleur ou un vendeur d’barettes
Le 300 j’le mets debout j’ai faillit niquer la bavette
Fanta Strawberry, j’ai mis un peu d’vodka dans la canette
Le stup à ton cul
Faut faire gaffe où tu vas, qui tu baises, qui tu vois, qui t’aimes pas, qui va t’aider si tu tombes ?
Les mandats, et ta gadji, qui va la surveiller si demain au quartier elle fait la bombe ?
Ils m’ont vu tout gentil parce que mon cœur est grand
Parce que j’me montres pas, j’fais pas l’voyou quand j’suis a l’écran
Tout le monde est sous cran d’arrêt
Tu veux test ? Andale
Ça t’rentre dedans même si t’as une réput’ de grand taré
C’est l’ovni au mic, mec
J’écris des lignes, j’suis dans un délire
Comme a Médellin, y’a des loups qui font des délits, non c’est pas des LOL
C’est pas des pistonnés qui passent à la télé, c’est pas des intellos
Pour faire passer des kilos, ça cherche des marins, des matelots
Ah, t’es là? Viens j’te dis la rue c’est pas de l’eau
Lâche lui un arrah des ténèbres, piste ça les voit de loin
J’les baise j’ai la vitesse, Sans moi j’ai la vie d’tess
J’sors le bébé c’est le weekend, là j’suis collé sur l’appui-tête
Y a le COVID? J’ai fait le test
Y avait embrouille? J’ai fait le tep
Album, j’ai squatté le top
J’les braques demande a la SNEP
Peu d’équipiers, mais je sais qui c’est qui est là quand j’appelle
Reste droit dans la vie parce qu’au jugement tu pourras pas faire appel
J’fais danser ton oncle et ta cousine, et même ta voisine
Et j’fais chanter les mamas comme Roch Voisine
Pas dans les magazines, que j’les assassine
D’mande à la sacem, j’ai mis le blanc de dinde de sport dans du pain rassi
On est pas des racistes, nique les parasites
Que des têtes cassées quand on n’est pas rasés
Rien n’est fait par hasard
Ils ont rien fait, ils m’jouent les mauvais garçons
D’ailleurs, dis à la serveuse qu’elle me resserve des glaçons
J’dis pas qu’j’suis le king, khapta sur un parking, et les fils de ils me ping, j’suis dans l’féfé, c’pas un leasing
C’est Massilia, j’ai le mili-ah, j’vise le milliard, j’nique les pouki-ah, et les putes qui-ah, j’les grr grr grr grr grr
C’est la guerrilla, hallelujah, j’danse le mia, tout pour ma famiglia, hein ?
J’te fume si tu touches a Madre Mia
T’es bizarre, qu’est-ce qu’il y a ? On m’dit que tu fais que skier
Gros projet, Vél et Tequila, poto on a tout plié

J’fais que des classiques, j’déguste l’album sur la A7
Faut que tu saches que la vie c’est pas simple
J’suis avec le daron, j’écoutais la Fonky Family sur la cassette
J’ai le coeur cassé, ils regardent pas leurs assiettes
Ça fait des plaquettes de diamant, au réseau, si y a des crimes, c’est pas pour des centimes, c’est qu’il y a des raisons
Dehors c’est chaud, si ta pas les couilles faut qu’tu restes a la maison
Les allers-retours en prison, c’est la même toutes les saisons
Que des braquages, des paquetages, ça t’attache, ça t’arrache
Y’a le flingue, y’a le shit, y’a la beuh, y’a la mâche, j’fais les mèches
Les jaloux disent : « Comme il est moche », faut pas trop faire des dingueries, tu vas d’voir t’cacher vers Limoges

On veut investir dans l’immobilier
On va mettre tapis quitte à finir a mobylette
Il fait froid quand tu guettes, parce que tu restes immobile
Pense à ceux en cellule, ou entassés dans un mobile-home
Attaquant comme Ciro Immobile
Le poto j’lui ai fait que du bien mais bon il a oublié
T’as beau crier, ta haine t’appelle mais bon les flics veulent quand même te niquer avec leurs boucliers
C’est pour la classe ouvrière, j’en place une pour les mamas qui vont passer la serpillère
Les mères d’aujourd’hui c’est pas les mères d’hier
J’t’avoue j’me sens perdu quand j’vois le poto rattraper ses prières
Ils ont la rage veulent me finir à la petite cuillère
Dans Call Of j’prends la Bruen et j’te troue comme un gruyère

Moi c’est l’ovni, j’fais pas le mac
J’ai pas le bac mais j’fais le bec
J’ai plus de pecs, que je reste devant le Mac
SACEM je braque, touche Madre, je sors le ah-ah-ah
Pas trop flics, et puis il force, ils font des fakes
Parce qu’en face c’est des putes, ils lâchent pas c’qu’ils ont dans le sac
J’suis dans le monstre, sous moula de Synga’
Celle là c’pour tous mes gars, pour toujours m’zinga
Ils veulent qu’on m’élimine, j’tourne, pas changer, c’est miné
Les Schmits ils ont les dents, veulent te monter aux Baumettes à Luynes
Et là j’les choque, j’mets la G-Shock
J’ai la gadji, j’ai une location, et là j’ai l’tchoc
Mais toi tu tchoupes, tu fais de tiek en tiek
Que tu t’agrippes, fais gaffe à c’qu’tu dis dans l’megan break
Million comme Drake, j’m’en bat les steaks
J’fume que des pets là j’suis dans la navette
Ça fait des disques d’or, ça fait des disques de diamant
J’devais percer dans l’foot mais j’me suis croisé les ligaments
Bolide allemand, j’les aimais comme des frères
J’les haïs comme des traîtres finalement
Pour elle je mets les gants, tout mon amour à moi
Suffit pas d’avoir les couilles mais d’être fort moralement
Il faisait l’intéressant, il s’est sentit délaissé
Si le compet’ passe c’est qu’j’suis pas en hess, j’suis en d le sang
A ce qui parait tu crains même à pied
Psss, psss, psss
J’suis dans ma bulle, wesh, ça va et toi ?
J’voulais dire le deum, fais gaffe quand y’a les nuages
Parce qu’ils peuvent t’éteindre, même si tu brilles comme une étoile (tu brilles comme une étoile)
C’est venu m’faire des poussettes, dans l’oreille en douceur
Mais j’écoute trop tout ce qu’on dit parce que y’a beaucoup de suceurs